Niort Jazz Festival

Du 29 juin au 3 juillet, Niort vibrera pour trois soirs aux sons du jazz. Aux sons au pluriel, car la programmation de cette 2e édition entend représenter sa famille recomposée depuis des générations, qui accueille à bras ouverts pop, blues et rock dans ses festivités. Au détour de trois soirées toutes en variations, le festival accueille la diva jazz Melody Gardot mais aussi le guitariste blues-rock Popa Chubby et Roberto Fonseca, pianiste fer de lance de la renaissance de la musique cubaine.

POPA CHUBBY

POPA CHUBBY

« Je me laisse depuis toujours emporter par ce que me dicte mon inspiration. Ma muse fait de moi ce qu’elle veut. Mais, effectivement, si on me demande : « Est-ce un album de blues ? » Je répondrai clairement : « Non ! Ce n’est pas un album de blues. » 

Tinfoil Hat, son disque de 2021, ne sonne peut-être pas blues aux oreilles de Popa Chubby et pourtant, le bouillant sexagénaire américain porte une rage née de la façon dont son pays a géré la crise du Covid, et d’une allergie aux années Trump. Sa voix rocailleuse et les riffs de guitare électrique qui fleurent bon le grand Sud en font un brûlot dont les braises rougissent toujours sur Emotional Gangster, son successeur paru en mars dernier. Rebelle dans l’âme, Popa Chubby perpétue l’héritage blues, à la ville comme à la scène. 

Merci à ceux qui l’inspirent en nous le mettant encore en pétard.

ROBERTO FONSECA

ROBERTO FONSECA

Rien que pour avoir rejoint le célèbre Buena Vista Social Club, Roberto Fonseca mérite le respect. 

Né en 1975 à la Havane, il apprend le piano à 8 ans, puis décroche un diplôme de composition à l’Institut Supérieur d’Art de la ville. Depuis son premier album en 1999, le pianiste, multi-instrumentiste, compositeur et chef d’orchestre, collectionne les superlatifs pour son jeu qui fusionne l’héritage de la musique cubaine avec le latin-jazz, les rythmes africains et le rap. 

Sur l’album Yesun, il flirtait même avec des sonorités funk, reggaeton et électro après avoir rendu hommage à ses racines sur le précédent. Son CV brille de riches collaborations, parmi lesquelles Herbie Hancock ou Wayne Shorter. Non seulement il réussit à incarner le renouveau de la musique cubaine mais grâce à lui, elle rayonne dans le monde entier.