IAM

Ils font partie de ceux qui ont fait entrer le rap en France. Pionniers d’une culture arrivée tout droit des Etats-Unis, incontournables stars du hip-hop français. Aujourd’hui nous nous intéressons à IAM, le groupe mythique de rappeurs marseillais.

"Nous sommes des guerriers qui œuvrons pour la paix"

IAM

Yasuke, un nom qui veut dire beaucoup. C’est le nom du dernier album du groupe phocéen IAM. Paru le 22 novembre 2019, l’album met en avant le combat de cet esclave africain devenu samouraï au Japon. Un parallèle à leur histoire, les Marseillais ont toujours préféré avancer.

« Je suis, j’existe »

Leur histoire ?

Ils se rencontrent en 1988 et décident de former un groupe. Un premier album puis un deuxième. Ils commencent à se faire connaître. Leur troisième album Ombre est lumière explose grâce au titre Je danse le Mia.

Désormais ancrés dans le monde du rap français, ils deviennent rapidement la figure emblématique de celui-ci.

Mais pourquoi IAM ?

Le groupe s’amuse à donner plusieurs significations à ce nom : « Imperial Asiatic Men », « Indépendantistes Autonomes Marseillais » ou encore « Invasion Arrivant de Mars ».

La vraie explication vient des manifestants de la lutte pour les droits civiques aux États-Unis. Ils défilaient avec des pancartes « IAM » contraction de « I AM A MAN ».

Le sens véritable d’IAM réside dans cette affirmation, cruciale pour nous : “Je suis, J’existe“

Akhenaton

 

Même trente ans après IAM existe encore…

Le groupe a su montrer qu’il savait se renouveler. « Il y a une vérité par album. Comme on le dit souvent, l’album d’IAM qui sort, c’est la photographie des mois où on l’écrit et l’enregistre. » Pour Yasuke, « on est partis d’un fait d’actualité, on cherche à faire passer des messages, on est des guerriers qui œuvrent pour la paix ».

Mais Yasuke, c’est aussi une énième déclaration d’amour à cette musique, ce hip-hop qu’ils aiment tant. Pour cela ils fouillent dans leur passé, s’amusent avec les codes du rap. IAM c’est ça : une envie de briser les codes, d’avancer, de vivre de leur passion…

 

Le groupe se produira une nouvelle fois sur la scène de l’Acclameur, le 6 novembre prochain.

Infos pratiques